Occupation de l’espace public: Ce que Nuit Debout nous apprend sur la politique

Mercredi 5.04.2017, 20:30
Maison de Quartier
sous-gare

 

 

 

Occupation de l’espace public:
Ce que Nuit Debout nous apprend sur la politique

Conférence de Patrice Maniglier, philosophe

Nuit debout, au printemps 2016 en France, a été un de ces mouvements qui ont parcouru le monde depuis une petite dizaine d’années où la politique se réinvente à partir de l’occupation d’une place publique.

Le philosophe Patrice Maniglier, qui a pris une part active dans ce mouvement et a écrit un long texte sur son expérience (voir ci-dessous), proposera une interprétation de cette expérience qui pose la question du rapport entre expérience de la ville et invention démocratique.

 

Patrice Maniglier:

Maître de Conférences au Département de Philosophie et au Département d’Arts du Spectacle de l’Université Paris Nanterre. Spécialiste de philosophie française contemporaine, de philosophie des sciences sociales (surtout linguistique et anthropologie), d’esthétique et de théorie du cinéma, il est notamment l’auteur de La Vie énigmatique des signes: Saussure et la naissance du structuralisme (2006), Le Vocabulaire de Lévi-Strauss (Ellipses, 2002), La Perspective du Diable, Figurations de l’espace et philosophie, de la Renaissance à Rosemary’s Baby (Actes Sud, 2010), Foucault va au cinéma (Bayard, 2011).

Il intervient régulièrement dans les journaux et les revues sur des sujets d’actualité. Il fait partie du comité de rédaction de la revue Les Temps Modernes, et co-dirige la collection «MétaphysiqueS» aux Presses Universitaires de France.

On pourra consulter ses publications, et en particulier le texte sur lequel s’appuiera son exposé, “Nuit debout, Une expérience de pensée”, Les Temps Modernes, numéro 691, novembre-décembre 2016.

Cette soirée est organisée en partenariat avec la Maison de Quartier sous-Gare. La saison 2016-2017 a obtenu le soutien de la Loterie Romande.