La mort de l’humanisme?

Affiche_Humanisme_20140115Séance 4
15 janvier 2014

On a longtemps considéré l’humain comme étant au centre d’une nature qu’il maîtrisait, et l’on croyait pouvoir établir sur cette base une série de distinctions rassurantes: entre nature et culture, matière et raison, corps et âme, etc. Qu’arrive-t-il si ces frontières s’embrouillent, si l’artifice n’est plus simplement appuyé sur une nature qui le précède, et si la technique n’est plus simplement un prolongement secondaire? Qu’arrive-t-il si l’humanisme ancien se met à vaciller? Faut-il avoir peur de son éclatement, ou au contraire se réjouir de possibilités d’accouplement fâcheusement et délicieusement nouvelles?

Avec Michel Vanni, Philip Clark et Claire Clivaz.