Nouvelles trajectoires de la pensée

NOUVELLES TRAJECTOIRES DE LA PENSÉE – 3
LES OUTILS DE L’ÉMANCIPATION

108130_couverture_hres_0

Mercredi 30 novembre, 20h
Le Café littéraire
Quai Perdonnet 33, Vevey

Troisième soirée du cycle organisé en partenariat avec nos amis du Café Littéraire de Vevey.
3 soirées dédiées à explorer les nouvelles trajectoires de la pensée philosophique et les outils de l’émancipation contemporaine.

Car, contrairement, à ce que l’on peut parfois croire, la philosophie contemporaine continue d’explorer notre monde avec ferveur et intelligence. Le format de ces rencontres est très simple: un auteur, un livre, présentés par un membre de notre comité. Il s’agira alors d’en suivre les arguments, d’explorer ses ramifications pour enfin discuter de ses thèses.

Alain Kaufmann (UNIL & Groupe vaudois de philosophie) nous parlera du livre d’Yves Citton, «Renverser l’insoutenable» (Seuil, 2012). Comment combattre l’insoutenabilité écologique, médiatique, psychique, politique et morale dans laquelle notre monde se trouve plongé et qui requiert de notre part de nouvelles stratégies pour transformer un processus qui semble nous dépasser?

Nouvelles trajectoires de la pensée

Nouvelles trajectoires de la pensée – 2
Les outils de l’émancipation

lordon_couverture

Jeudi 29 septembre, 20h
Le Café littéraire
Quai Perdonnet 33, Vevey

Seconde soirée du cycle organisé en partenariat avec nos amis du Café Littéraire de Vevey.
Dans ce cadre, 3 soirées sont dédiées à explorer les nouvelles trajectoires de la pensée philosophique et les outils de l’émancipation contemporaine.

Car, contrairement, à ce que l’on peut parfois croire, la philosophie contemporaine continue d’explorer notre monde avec ferveur et intelligence. Le format de ces rencontres est très simple: un auteur, un livre, présentés par un membre de notre comité. Il s’agira alors d’en suivre les arguments, d’explorer ses ramifications pour enfin discuter de ses thèses.

Hugues Poltier (UNIL & Groupe vaudois de philosophie) nous parlera du livre de Frédéric Lordon, Capitalisme, Désir, Servitude. Marx et Spinoza (éd. La Fabrique, 2010). Il s’agira ici de donner à sentir et entendre comment le capitalisme parvient à faire de nous ses serfs «serviles-z-heureux». Cela à partir de la phrase riche et complexe de Frédéric Lordon dont on scénarisera, fort modestement, des extraits de l’ouvrage. Venez nombreux: on espère susciter intérêt, réactions, colère et irritations à répétition.
A bon entendeur.