Monde(s) et inégalités – dès janvier 2020

L’Univers, le monde, la nature, les animaux, l’Être humain, l’histoire, la société, la culture, la technique, la civilisation : ces réalités, devenues incertaines, se mêlent et s’emmêlent dans nos discussions, mêlant et emmêlant valeurs, représentations, fragments de savoirs mêlés et entremêlés, d’une manière désormais planétaire. Si les inégalités sociales n’ont jamais été aussi grandes et aussi visibles que maintenant, Jean-Jacques Rousseau concluait déjà en 1755 sonDiscours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommespar les mots suivants : « [u]ne poignée de gens regorge de superfluités, tandis que la multitude affamée manque du nécessaire ».

Nous lirons et tenterons d’interroger ce Discoursqui nous vient d’une époque lointaine et cependant peut-être encore « parlante » : qu’en est-il de l’humanité de l’Être humain en société, de sa « nature » et de son « historicité », aussi bien culturelle que technologique, légale que politique, morale que biologique ? Après cette lecture, participantes et participants pourront apporter des textes brefs, contemporains ou historiques, — philosophiques, littéraires ou scientifiques, pour éclairer notre réflexion et la mettre en rapport avec nos questions les plus urgentes concernant ce monde, humain et inhumain,à (re)faire.

Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes, suivi du Discours sur les sciences et les arts,Chronologie et introduction par Jacques Roger, Paris, GF-Flammarion, 1992.

Animation : Thierry Laus.

Les séances commenceront à partir du mois de janvier, les dates vous seront communiquées au plus vite.

La Gazette n° 1

Le Groupe Vaudois de Philosophie vous propose désormais une gazette qui tisse les liens entre ses diverses séances et accueille diverses voix en écho aux enjeux de la nouvelle formule. 

Elle apparaît à chaque séance puis est téléchargeable sur le site !

Une fois dans vos mains, vous pouvez aussi la laisser dans votre bar préféré, chez votre médecin, dans le sac d’une connaissance ou tout autre lieu de votre choix afin qu’elle ait sa petite vie et rencontre ainsi d’autre mains !

 

La Gazette n°1 PDF pour impression

Le courage de la douceur

Considérée comme une pratique solitaire, la philosophie est souvent présentée à un public ou à une classe afin qu’elle soit transmise et comprise, dans un certain rapport à l’histoire. Dans le cadre de nos rencontres, il s’agira à l’inverse de penser ensemble un objet qui résiste à une définition formelle – la douceur. 

A partir d’une conception de l’ordinaire (selon l’anthropologue E. Chauvier) ainsi que de la relation à la douceur (telle que la propose la philosophe A. Dufourmantelle), nous alternerons lectures et discussions autour de textes de penseurs classiques (Levinas, Bergson, Souriau). Parallèlement, les participants sont invités à composer des fragments de texte à partir d’éléments approchés durant les rencontres afin d’éprouver une autre « pratique » de la philosophie. Ces derniers seront réunis afin de tisser en commun une matière à penser le monde.

Lieu & horaire : Café du Pont (Rue du Peut-St-Jean 7, Lausanne), de 18h30 à 21h.

Des éléments seront à disposition une à deux semaines avant chaque séance. Veuillez manifester votre intérêt à l’adresse suivante philodouceur@gmail.com (max. 25 p.).

Programme

30 septembre – La Douceur comme question (Puissance de la douceur, A. Dufourmantelle)

• Déchiffrement du signe et retour à l’animalité

• Condition d’émergence ?

• Ce qu’elle (nous/leur) fait ?

28 octobre – Intimité de la matière (Matière et Mémoire, H. Bergson ; Recherches philosophiques, L. Wittgenstein)

• La douceur comme mode – familiarité de la matière

• Expérience esthétique et proprioception

• Le goût : carrefour psychanalytique et ontologique

11 novembre – « Et j’ai su à genoux la beauté d’une rose » Barbara (Totalité et infini, E. Levinas, Le Moi-Peau, D. Anzieu ;   Essais florentins, A. Warburg)

• Caresse et préhension : la douceur comme dépossession (in)volontaire

• Avènement de la douceur et métamorphose du moi

• Des douceurs qui nous entourrent : Formules d’émotion et chansons

9 décembre – Résistance de la douceur (Avoir une âme, E. Souriau ; Anthropologie de l’ordinaire, E. Chauvier : Fragments   du discours amoureux, R. Barthes)

• Relations - communauté - douceur : une impuissance du pouvoir : 

• Pour une ordalie de la douceur ?

• Courage de l’intime et nouvelle présence

Concours européen de la chanson philosophique

Le samedi 7 septembre 2019 au Théâtre de Vidy, des représentants du Groupe vaudois de philosophie ont dialogué avec Monder Kilani, Vinciane Despret, Philippe Artières, Mladen Dolar, José Bragança de Miranda, Kristupas Sabolius et Ande Somby, dans le cadre du premier « Samedi Vidy » de la saison.

Ces sept penseurs et penseuses, qui viennent respectivement de Suisse, Belgique, France, Slovénie, Espagne, Lituanie et Norvège, ont chacun.e écrit une chanson du spectacle Concours européen de la chanson philosophique, imaginé et mis en scène par Massimo Furlan et Claire de Ribeaupierre.

La discussion a porté sur la « fabrique » et la « cuisine » de la pensée, sur l’engagement personnel de ces intellectuel.l.es dans l’espace public et sur la place de la réflexion critique dans la société du spectacle et du divertissement.

Lien vers la vidéo du débat.

Informations complémentaires sur le spectacle Concours européen de la chanson philosophique  et sur les “Samedis Vidy“.

Assemblée Générale 2019

Chères et chers membres, amies et amis du Groupe vaudois de philosophie,
Nous avons le plaisir de vous convier à notre Assemblée générale ordinaire, qui aura lieu

Mercredi 18 septembre 2019, 20h
Maison de Quartier Sous-Gare
Avenue Dapples 50, Lausanne

Ordre du jour :

1. Accueil et bienvenue
2. Adoption des procès-verbaux des Assemblées du 26 septembre et du 5 décembre 2018 (annexés)
3° Rapport du comité sur l’année écoulée
4° Présentation des comptes pour l’exercice 2018-2019
5° Rapport des vérificateurs, adoption des comptes, décharge du trésorier et du comité
6° Présentation de la future programmation à partir d’octobre 2019
7° Divers et propositions individuelles

Cette Assemblée sera suivie d’une verrée. Bien que s’adressant d’abord aux membres cotisants, cette AG est ouvertes à toutes et tous. Ce sera l’occasion de découvrir de quoi seront faites nos activités dès la rentrée. 

Nous nous réjouissons de vous revoir prochainement et vous souhaitons une belle fin d’été.